Article from http://www.romove.cz
Printed 17.01.2022 10:36

Gipsy, rappeur tchèque d'origine rom, en quête de reconnaissance au niveau international
04-01-2005  Alexis Rosenzweig


Gipsy est un jeune rappeur tchèque d'origine rom. A 23 ans, il vient de sortir son troisième album, intitulé, non sans humour « Ya favourite CD rom » - ton CD rom préféré -, un album dans lequel il a choisi de rapper uniquement en anglais. Gipsy a accepté de justifier ce choix au micro de Radio Prague, en expliquant, entre autres, sa relation avec la culture de ses ancêtres.

Gipsy « Je rappe, je joue pas dans un groupe de musique rom. La question à se poser, c'est pourquoi pas ? Je regarde pas en arrière, le passé est derrière moi. J'utilise des instruments tziganes sur mon album, il y a des instruments live dessus. J'ai pas oublié ma musique, je l'ai juste tournée vers l'avenir. »

« J'ai oublié la langue rom. J'ai grandi dans les rues tchèques avec des gens tchèques, et j'ai tout le temps parlé le tchèque. Je connais des mots de la langue et comprends des bouts de phrase, mais pas tout. »

« Mon plan, c'est pas de rester ici avec ma musique. J'ai déjà fait trois albums avant celui-ci et ils étaient tous en tchèque. Je voulais franchir une étape de plus, gravir une marche supplémentaire, c'est à dire que je voulais faire un album pour la scène internationale, pas seulement pour la scène tchèque. Je vois pas pourquoi je passerais ma vie à faire des albums en tchèque, je pourrais en faire des millions. »

« Je veux provoquer de tous les côtés. Pas seulement du côté blanc - de tous les côtés, je veux dire pour les Tziganes et tous les autres. Je ne veux pas y aller par quatre chemins, sans détour. Si c'est du coca, je dis pas que c'est une espèce de soda coloré, non j'appelle un chat un chat. Alors je dis c'est tzigane, c'est blanc, c'est comme ça. Le meilleure façon de provoquer pour moi c'est de faire de l'humour noir, sur un ton ironique. »

« Ce morceau [Life of a Roma] parle d'un jeune tzigane. Il se drogue, sniffe du toluène, un produit chimique. Il tente de décrire sa vie et pense « ouais j'suis quelqu'un, j'suis cool ». Mais en fait il est ground zero, il est rien. C'est de lui dont parle ce morceau. C'est plutôt drôle, il finit par vouloir voler une voiture, mais n'arrive pas à la voler parce qu'il est camé et ne sait pas ce qu'il fait. C'est drôle et en même temps vrai et très réaliste. »




The original article can be found at: http://romove.radio.czcz/fr/clanek/20290
Copyright © Radio Praha, 1996 - 2003