Recherche
1.12.2022
NOUVELLES

HISTOIRE

TRADITIONS, CULTURE

RADIO PRAGUE





Česky English Deutsch Francais
Des extrémistes de droite arrêtés par la police, lundi, dans la ville de Litvínov
Près de 700 partisans de l’extrême droite, du parti ouvrier et du groupe des nationalistes autonomes, ont profité du 17 novembre, jour férié commémorant la Révolution de velours, pour essayer de pénétrer dans le centre de la ville de Litvínov, en Bohême du Nord, où habitent en majorité des Roms. La police les a arrêtés.

Photo: CTK Des voitures incendiées, des pavés et projectiles lancés contre les policiers, des canons à eau et du gaz lacrymogène déployés de l’autre côté – telle est l’image de la plus grande intervention des forces de l’ordre depuis 2000, lorsque les institutions financières mondiales s’étaient réunies à Prague. Quinze personnes ont été interpellées et il y a eu quatorze blessés dont deux graves. Vladimír Danyluk, directeur de la police de Most, confirme que l’intervention était légitime et qu’il a fallu arrêter les extrémistes :

« Les radicaux ont cherché à s’écarter du tracé autorisé de leur manifestation. Ils se sont dirigés vers les habitations des Roms à Janov et ils ont voulu régler leurs comptes. »

Photo: CTK Les armes retrouvées par la police témoignent de ce à quoi les deux groupes se préparaient, dit Danyluk:

« C’était des bâtons, des poings américains, des armes à feu, des fourches, des machettes... ».

La cité de Janov connaît un problème identique à celui de la rue Matiční à Ústí nad Labem : une rue sépare deux communautés – celle des résidents « anciens » et « nouveaux » dont notamment des Roms. La tension monte dans cette cité, et une partie des habitants de Janov s’est montrée solidaire avec les extrémistes :

Photo: CTK « Enfin quelqu’un commencera à s’intéresser à notre situation et réalisera que non seulement ces hommes masqués vêtus de noir agissent, mais que des citoyens comme nous, honnêtes, normaux, qui vont chaque jour au travail, s’y joignent… Comment voulez-vous le résoudre, avez-vous une meilleure solution ? »

Selon le politologue Zdeněk Zbořil, spécialiste des mouvements extrémistes, la manifestation, lundi, à Janov était différente des autres justement du fait du soutien des habitants. Les deux mouvements – Le parti ouvrier et les nationalistes autonomes, qui ont organisé la manifestation, sont des plus radicaux :

« Les deux partis sont des critiques très agressifs et radicaux de l’ordre politique et social en République tchèque. Ils se réfèrent d’une manière populiste aux prétendus dangers auxquels sont exposés les Tchèques ‘blancs’, et c’est là un élément de racisme tout à fait évident. »

Photo: CTK Il existe en outre des indices d’une admiration pour le socialisme national allemand – des membres du NPD allemand étaient d’ailleurs présents, lundi, à Litvínov, souligne Zbořil:

« Les nationalistes autonomes utilisent l’emblème de SA et le parti ouvrier, même s’il se déclare être le successeur du parti républicain de Miroslav Sládek, renoue dans certains textes et symboles avec le parti NSDAP d’avant 1920 qui s’appelait lui aussi parti ouvrier. »

Le ministre de l’Intérieur Ivan Langer a proposé que le Parti ouvrier, enregistré en 2003, soit dissous. Le projet doit être examiné par le cabinet qui pourra ensuite proposer à la Cour suprême d’administration sa dissolution.



Articles correspondants
DateTitreRubrique
18.04.2014Le Conseil de l'Europe préoccupé par le retour des manifestations anti-roms en République tchèqueNouvelles
25.11.2013Avis d’experts : à défaut de lutter contre la pauvreté et les problèmes des Roms, des extrémistes peuvent apparaître sur la scène politiqueNouvelles
19.10.2013Plus de 300 personnes à un rassemblement anti-Roms à OstravaNouvelles
30.09.2013Rassemblement anti-Roms et Pussy Riot : le week-end de la saint Venceslas a été agitéNouvelles
26.08.2013Manifestations anti-rom : une guerre de rues entre extrémistes et policiersNouvelles
12.07.2013Etre Rom en République tchèque, ou la radicalisation de la sociétéNouvelles
23.10.2012Un "anti-enterrement" pour l'anachiste et défenseur des droits des roms Jakub PolákNouvelles
30.04.2012A Ústí nad Labem, les unités spéciales de la police entrent en fonctionNouvelles
09.03.2012Le mouvement néo-nazi tchèque se professionnaliseNouvelles
Tous les articles correspondants
Article
Formater pour l'impression
Envoyer par e-mail

Choix dans les archives d'rubrique "Nouvelles"
12.06.20  Le projet du futur mémorial de Lety dévoilé
02.05.20  « L’histoire tchèque est le miroir de l’histoire européenne »
27.01.20  Shoah : le gouvernement relance le projet de mémorial à l’ancienne gare de déportation
13.09.19  A Lety, les tombes des victimes roms des nazis mises au jour
07.08.19  Les victimes de stérilisation forcée enfin indemnisées ?
08.04.19  Journée internationale des Roms : concerts et baptême d’un livre
07.04.19  La musique rom
03.04.19  Brexit : un nouveau manuel pour aider les Tchèques à rentrer au pays
21.03.19  Rom ou Tsigane : en tchèque, mieux vaut ne pas se tromper
17.03.19  R.I.P Věra Bílá
Archives

Articles les plus lus
150382    Histoire et origine des Roms
71909    L'enfance
53162   12.07.05 Drogues en Tchéquie : l'héroïne et la pervitine en déclin, au profit du cannabis et de l'ecstasy
53159   02.08.04 60 ans depuis l'holocauste rom à Auschwitz-Birkenau
52508    Le mode de vie traditionnel des Roms sur le territoire de l'ex-Tchécoslovaquie
43587    Histoire des Roms sur le territoire de la République tchèque
41204    La situation des Roms après 1989
38619    La famille
32642   05.03.03 Un skinhead condamné à 17 ans de prison pour le meurtre d'un Rom
30676   26.05.05 Le gypsy jazz au festival Khamoro
Copyright © Český rozhlas / Czech Radio, 1997-2022
Vinohradská 12, 120 99 Praha 2, Czech Republic
E-mail: info@romove.cz