Article from http://www.romove.cz
Printed 14.11.2019 03:09

Le gypsy jazz au festival Khamoro
26-05-2005  Magdalena Segertova, Jana Sustova


Le festival international de la culture rom Khamoro, en français « le Soleil », qui se poursuit jusqu'au 28 mai prochain, à Prague, a accueilli pour un concert le Lolo Meier Quartet, un ensemble composé de musiciens des Pays-Bas, de Grande-Bretagne et de Belgique. Jana Sustova s'est entretenue avec un de ses membres, le violoniste Tcha Limberger.

Tcha Limberger "Moi, je suis Manouche, mais ce groupe de Tziganes, on les appelle plutôt Sinti. Mon père est donc Sinto, ma mère est Belge et moi, je suis le produit des deux cultures. J'ai pris le goût de la musique dans ma famille, en Belgique. Tout le monde jouait autour de moi, il y avait tout le temps des répétitions à la maison... J'ai adoré le flamenco - j'ai commencé en chantant le flamenco et en grattant la guitare dans ce style-là. J'étais autodidacte, mais vers l'âge de 12 ans, j'ai commencé à comprendre qu'il fallait apprendre les choses de la bonne manière, alors j'ai pris la clarinette et je me suis mis à faire du jazz, parce que tout le monde autour de moi en faisait. Ma guitare de flamenco, je l'ai transformée en une guitare de jazz 'Django'. J'ai fait aussi du théâtre avec des gens qui n'étaient pas du tout Manouches et là, j'ai appris plein de choses sur la musique classique, la musique classique contemporaine, la musique de plein de pays... Et ça m'a changé, ainsi que ma vision de la musique. Ensuite, je me suis mis au violon, assez tard, quand j'avais 17 ans. Et j'ai eu l'idée d'apprendre le hongrois et d'aller en Hongrie, parce que j'adorais la musique de Budapest, la Magyar Nota. Alors j'ai appris la langue avec un manuel, et à l'aide des gens que je connaissais en Belgique, je suis parti à Budapest et j'y suis resté pendant deux ans. Là-bas, j'étudiais le jeu classique du violon, j'ai connu aussi la musique de la Transylvanie que j'adore... J'espère qu'on jouera un morceau ce soir."




The original article can be found at: http://www.romove.cz/fr/clanek/20633
Copyright © Radio Praha, 1996 - 2003