Recherche
24.11.2020
NOUVELLES

HISTOIRE

TRADITIONS, CULTURE

RADIO PRAGUE





Česky English Deutsch Francais
Les Tchèques peuvent de nouveau voyager au Canada sans visa
15-11-2013 - Soňa Jarošová
Depuis jeudi, les Tchèques n’ont plus besoin de visa de résident temporaire (moins de six mois) pour se rendre au Canada. La lavée de l’obligation a été confirmée officiellement lors d’une conférence de presse à l’ambassade du Canada à Prague. En 2009, deux ans après une première suppression, le Canada avait rétabli une obligation de visa pour les ressortissants tchèques en raison du nombre élevé de demandeurs d’asile, essentiellement issus de la minorité rom. Attaché de presse de l’ambassade du Canada, Michael Vlček, s’est exprimé sur un dossier particulièrement sensible pour les Tchèques au micro de Radio Prague, rappelant tout d’abord quelles étaient, en 1997 et 2009, les circonstances de l’introduction de l’obligation de visa.

Photo: Archives de Radio Prague « Dans les deux cas, c’était le résultat d’une croissance importante des demandeurs d’asile en provenance de la République tchèque au Canada. La raison principale qui a rendu possible la levée de l’obligation de visa est le fait que la République tchèque remplit maintenant les conditions pour la suppression de cette obligation. Il existe des dizaines de critères qu’un pays doit remplir pour avoir un régime sans visa avec le Canada. Je mentionnerais aussi l’autre facteur important : le Canada a récemment introduit une réforme de son système d’octroi de l’asile. Il s’agit d’une réforme importante, même radicale, qui rend le système beaucoup plus efficace. Aussi bien pour les demandes d’asile légitimes que pour les demandes non-légitimes. C’est à dire que les gens qui voudraient abuser du système d’asile canadien verront leurs demandes traitées beaucoup plus rapidement. Les demandeurs d’asile en provenance des pays qui font partie de listes nommées DCO (Designated Countries of Origin – Pays d’origine désignés) n’auront pas accès à tous les bénéfices, y compris la couverture des soins médicaux, au même niveau qu’auparavant. Le système a beaucoup changé et nous croyons que les demandeurs d’asile non-légitimes n’ont plus de raison de venir au Canada. »

La République tchèque remplit-elle donc maintenant des conditions qu’elle ne remplissait pas auparavant ? Quelles sont ces conditions ? Vous parliez de dizaines de critères, pourriez-vous citer les plus importants ? Ceux que la République tchèque remplit à présent ?

« En effet, il y a des dizaines de critères, donc je ne vais en mentionner que quelques-uns. Ce sont par exemple les critères de sécurité et de sûreté, la sécurité des documents de voyage, la gestion des mouvements frontaliers, les droits de l’homme, les relations bilatérales, etc. »

Y-a-t’il encore des pays membres de l’Union européenne pour qui l’obligation de visa est toujours en vigueur ?

« Oui, il s’agit de la Roumanie et de la Bulgarie. »

Est-ce que le problème des Roms tchèques, évoqué d’ailleurs pendant la conférence de presse, entre dans le sujet ?

« … je ne sais pas, je ne suis pas sûr si j’ai bien compris. Si vous parlez des demandes d’asile au Canada, je dirais que les demandes d’asile sont à chaque fois, pour chaque cas, décidées individuellement. On ne regarde pas l’origine ethnique, la race ou ce type de critères. C’est purement ….. Les demandes sont décidées purement de façon individuelle. »

Si la République tchèque ne remplissait pas tous les critères avant, s’est-elle améliorée depuis, par exemple au niveau de la gestion de la discrimination vis-à-vis de ses citoyens roms ? Le Canada a-t-il considéré cette problématique dans son changement de rapport vis-à-vis de la République tchèque ?

« Comme je l’ai dit, il y a vraiment beaucoup de critères, je dirais qu’il y a eu des progrès des deux côtés, du côté tchèque aussi bien que du côté canadien. J’ai mentionné la réforme du système d’asile au Canada qui a vraiment été amélioré et qui a subi des changements importants. »



Articles correspondants
DateTitreRubrique
06.09.2010Le ministre tchèque des Affaires étrangères en FranceNouvelles
17.08.2010Retour du Canada difficile pour les Roms de VimperkNouvelles
21.12.2009Visas canadiens : les Tchèques peuvent faire les démarches à PragueNouvelles
21.07.2009La montée de l’extrême droite, cause principale de la fuite des RomsNouvelles
21.07.2009Visas canadiens : « C’est une histoire dont on va parler longtemps »Nouvelles
02.07.2009Visa ou pas pour les Tchèques ? le Canada prêt à faire de nouveau marche arrièreNouvelles
18.07.2008Prague et Ottawa inquiets du nombre de demandeurs d'asile tchèques au CanadaNouvelles
Article
Formater pour l'impression
Envoyer par e-mail

Choix dans les archives d'rubrique "Nouvelles"
12.06.20  Le projet du futur mémorial de Lety dévoilé
02.05.20  « L’histoire tchèque est le miroir de l’histoire européenne »
27.01.20  Shoah : le gouvernement relance le projet de mémorial à l’ancienne gare de déportation
13.09.19  A Lety, les tombes des victimes roms des nazis mises au jour
07.08.19  Les victimes de stérilisation forcée enfin indemnisées ?
08.04.19  Journée internationale des Roms : concerts et baptême d’un livre
07.04.19  La musique rom
03.04.19  Brexit : un nouveau manuel pour aider les Tchèques à rentrer au pays
21.03.19  Rom ou Tsigane : en tchèque, mieux vaut ne pas se tromper
17.03.19  R.I.P Věra Bílá
Archives

Articles les plus lus
150382    Histoire et origine des Roms
71909    L'enfance
53162   12.07.05 Drogues en Tchéquie : l'héroïne et la pervitine en déclin, au profit du cannabis et de l'ecstasy
53159   02.08.04 60 ans depuis l'holocauste rom à Auschwitz-Birkenau
52508    Le mode de vie traditionnel des Roms sur le territoire de l'ex-Tchécoslovaquie
43587    Histoire des Roms sur le territoire de la République tchèque
41204    La situation des Roms après 1989
38619    La famille
32642   05.03.03 Un skinhead condamné à 17 ans de prison pour le meurtre d'un Rom
30676   26.05.05 Le gypsy jazz au festival Khamoro
Copyright © Český rozhlas / Czech Radio, 1997-2020
Vinohradská 12, 120 99 Praha 2, Czech Republic
E-mail: info@romove.cz