Recherche
24.11.2020
NOUVELLES

HISTOIRE

TRADITIONS, CULTURE

RADIO PRAGUE





Česky English Deutsch Francais
Rassemblement anti-Roms et Pussy Riot : le week-end de la saint Venceslas a été agité
30-09-2013 - Guillaume Narguet
Fête nationale aidant, le week-end écoulé en République tchèque a été riche en rassemblements. Tandis que des milliers de croyants étaient comme de tradition réunis à Stará Boleslav, samedi, lors de la messe célébrée pour la saint Venceslas patron du peuple tchèque, un millier de personnes ont manifesté, le lendemain, devant l’ambassade de Russie contre l’emprisonnement des membres du groupe de punk-rock féministe Pussy Riot. Si dans les deux cas, les participants se sont dispersés sans qu’aucun incident n’ait été recensé, le bilan a été tout autre à Ostrava. Un énième rassemblement anti-Roms a été le théâtre une fois de plus de violents affrontements entre extrémistes de droite et policiers.

Le rassemblement anti-Roms à Ostrava, photo: CTK Le scénario est désormais bien connu. Depuis plusieurs mois, quels que soient les endroits où ils se tiennent en République tchèque, les rassemblements anti-Roms dégénèrent en combats de rue. Celui d’Ostrava, samedi, n’a donc pas dérogé à la règle.

En août dernier déjà, la cité industrielle de Moravie-Silésie, troisième plus grande ville du pays, avait vu la haine se répandre dans ses rues. A l’époque, la police avait empêché aux manifestants l’accès à un centre d’hébergement dans lequel réside une importante communauté rom. Les forces de l’ordre avaient alors procédé à une soixantaine d’arrestations. Dix inculpations ont été prononcées depuis, toutes au motif de violences contre agents de la fonction publique et troubles de l’ordre public.

Le rassemblement anti-Roms à Ostrava, photo: CTK Cette fois, ce sont vingt-et-une personnes, parmi lesquelles des femmes et des mineurs, qui ont été interpellées après un meeting organisé par le Parti ouvrier. Un millier de sympathisants avaient répondu à l’appel, avant que 500 d’entre eux, au cri de ralliement de « La Tchéquie aux Tchèques », ne prennent la direction du centre d’hébergement. C’est là qu’ils se sont heurtés aux policiers qui, après plusieurs dizaines de minutes d’affrontements selon les témoins, sont parvenus à faire refluer les manifestants jusqu’à la place.

Au-delà des faits, ce nouveau rassemblement confirme la tendance de ces derniers mois, et même dernières années, sinon du renforcement du sentiment anti-Roms, au moins de la tolérance de celui-ci par les populations vivant dans des environnements sociaux sensibles.

Le rassemblement devant l’ambassade de Russie à Prague, photo: CTK Les rassemblements devant l’ambassade de Russie à Prague se multiplient ces derniers temps. Au début du mois déjà, par un beau dimanche après-midi ensoleillé, une centaine de personnes s’étaient déjà réunies devant son siège afin de s’embrasser en même temps. Sous les yeux d’une dizaine de policiers, les participants, homosexuels comme hétérosexuels, entendaient ainsi manifester leur soutien aux homosexuels vivant en Russie. En juin dernier sont entrées en vigueur deux lois controversées interdisant toute propagande homosexuelle devant mineur et réprimant les offenses aux sentiments religieux. Ces deux textes sont vivement critiqués et dénoncées comme discriminatoires par les défenseurs des droits de l’homme. Des rassemblements du même genre que celui de Prague s’étaient également tenus dans d’autres capitales européennes.

Le rassemblement devant l’ambassade de Russie à Prague, photo: CTK Samedi soir, un millier de personnes se sont rassemblées devant l’ambassade de Russie afin de protester contre l’emprisonnement des trois membres du groupe de punk-rock féministe Pussy Riot, trois jeunes femmes condamnées pour « vandalisme motivé par la haine religieuse » en 2012 à la suite d’une exhibition jugée profanatoire dans une église orthodoxe de Moscou. Les Pragois, qui ne manifestaient pas leur solidarité pour la première fois, avaient organisé une fête de rue musicale avec le slogan « Saint Venceslas, chasse les capitalistes et les fascistes ! », des paroles qui font référence au « Marie mère de Dieu, chasse Poutine ! » de Pussy Riot à l’origine de leur arrestation et dans laquelle le groupe critiquait la collusion entre l’Eglise orthodoxe et l’Etat russe. L’événement a été soutenu par l’initiative « Do it yourself » (Fais-le toi-même) qui, depuis 2004, organise annuellement un carnaval en se concentrant sur un sujet d’actualité. A noter toutefois que police n’a pas permis que le défilé passe par le Château de Prague où les manifestants se sont dispersés sans incidents.



Articles correspondants
DateTitreRubrique
18.04.2014Le Conseil de l'Europe préoccupé par le retour des manifestations anti-roms en République tchèqueNouvelles
25.11.2013Avis d’experts : à défaut de lutter contre la pauvreté et les problèmes des Roms, des extrémistes peuvent apparaître sur la scène politiqueNouvelles
19.10.2013Plus de 300 personnes à un rassemblement anti-Roms à OstravaNouvelles
12.09.2013Comité Helsinki : les droits de l’Homme continuent à se détériorer en République tchèqueNouvelles
26.08.2013Manifestations anti-rom : une guerre de rues entre extrémistes et policiersNouvelles
06.08.2013Les médiateurs sociaux, une solution face à la fracture sociale grandissante ?Nouvelles
12.07.2013Etre Rom en République tchèque, ou la radicalisation de la sociétéNouvelles
23.10.2012Un "anti-enterrement" pour l'anachiste et défenseur des droits des roms Jakub PolákNouvelles
30.04.2012A Ústí nad Labem, les unités spéciales de la police entrent en fonctionNouvelles
Tous les articles correspondants
Article
Formater pour l'impression
Envoyer par e-mail

Choix dans les archives d'rubrique "Nouvelles"
12.06.20  Le projet du futur mémorial de Lety dévoilé
02.05.20  « L’histoire tchèque est le miroir de l’histoire européenne »
27.01.20  Shoah : le gouvernement relance le projet de mémorial à l’ancienne gare de déportation
13.09.19  A Lety, les tombes des victimes roms des nazis mises au jour
07.08.19  Les victimes de stérilisation forcée enfin indemnisées ?
08.04.19  Journée internationale des Roms : concerts et baptême d’un livre
07.04.19  La musique rom
03.04.19  Brexit : un nouveau manuel pour aider les Tchèques à rentrer au pays
21.03.19  Rom ou Tsigane : en tchèque, mieux vaut ne pas se tromper
17.03.19  R.I.P Věra Bílá
Archives

Articles les plus lus
150382    Histoire et origine des Roms
71909    L'enfance
53162   12.07.05 Drogues en Tchéquie : l'héroïne et la pervitine en déclin, au profit du cannabis et de l'ecstasy
53159   02.08.04 60 ans depuis l'holocauste rom à Auschwitz-Birkenau
52508    Le mode de vie traditionnel des Roms sur le territoire de l'ex-Tchécoslovaquie
43587    Histoire des Roms sur le territoire de la République tchèque
41204    La situation des Roms après 1989
38619    La famille
32642   05.03.03 Un skinhead condamné à 17 ans de prison pour le meurtre d'un Rom
30676   26.05.05 Le gypsy jazz au festival Khamoro
Copyright © Český rozhlas / Czech Radio, 1997-2020
Vinohradská 12, 120 99 Praha 2, Czech Republic
E-mail: info@romove.cz