Recherche
23.9.2020
NOUVELLES

HISTOIRE

TRADITIONS, CULTURE

RADIO PRAGUE





Česky English Deutsch Francais
Comité Helsinki : les droits de l’Homme continuent à se détériorer en République tchèque
12-09-2013 - Denisa Tomanová
La situation des Roms en République tchèque est un sujet toujours délicat. Amnesty International ou le Service de renseignement de sécurité (BIS) ont averti à plusieurs reprises de la discrimination dont ils sont les victimes dans le pays. Et plus récemment, le Comité Helsinki tchèque a publié un rapport annuel sur le la question. On y lit que les attaques, qu’elles soient verbales ou physiques, contre la communauté rom sont de plus en plus nombreuses. D’autant plus que les sentiments haineux à l’encontre des Roms ne seraient plus seulement l’apanage des extrémistes.

Photo: Filip Jandourek, ČRo Parallèlement à la Charte 77, le Comité Helsinki, organisation non gouvernementale fondée en 1988, défend les droits de l’Homme et surveille leurs éventuelles violations. Alors que les affrontements violents entre des extrémistes anti-rom et la police se sont récemment multipliés, le Comité a publié ce mardi un rapport soulevant le problème du chômage, des conséquences négatives des réformes sociales, de la hausse du nombre de sans-abri, ou encore de la discrimination dont souffre la communauté rom. Selon les membres du Comité, l’attitude, souvent qualifiée de passive des hommes politiques, serait également à l’origine de la perception négative des Rom : une attitude passive illustrée par l’absence de législation sur les logements sociaux. Anna Šabatová, membre du Comité Helsinki, explique de quelle façon se manifeste ce sentiment anti-rom, un sentiment qu’elle croit également lier aux difficultés économiques et au sentiment d’impuissance face à la crise que subit le monde politique tchèque. Anna Šabatová :

Anna Šabatová, photo: Archives de Radio Prague « Un élément important qu’il faut souligner et qui se passe depuis plusieurs semaines et même plusieurs mois, ce sont les marches répétitives dans certaines villes tchèques et même moraves, où le Parti des ouvriers pour la justice sociale (DSSS) appelle à manifester. Or certains habitants de ces villes se joignent à eux, même s’ils n’ont aucun contact avec les organisateurs. La situation dans son ensemble se détériore. Le degré de haine présent au sein de la société, de même que la frustration, deux choses qui sont étroitement liées, s’intensifient. La lecture de certains serveurs le montre bien avec certaines discussions sur Internet, où surgissent des sentiments de haine non seulement à l’encontre des Rom, des étrangers mais aussi à l’encontre des personnes âgées. »

Chargée des droits de l’Homme au sein du gouvernement, Monika Šimůnková, confirme cette aggravation du sentiment anti-rom, mais affirme que des mesures ont bel et bien déjà été prises depuis l’été. Monika Šimůnková :

Monika Šimůnková, photo: ČRo « Dès le mois d’août de cette année, j’ai immédiatement convoqué un groupe de travail afin de trouver une solution à ces émeutes sociales, et auquel a également participé le nouveau ministre des Affaires sociales du cabinet intérimaire. Nous avons défini huit points, qui devraient être étudiés au niveau gouvernemental le plus rapidement possible, afin que la situation ne se détériore pas davantage. Une de ces mesures est la mise en place immédiate d’un système de logement social. Et puis ce qui est important d’après moi, c’est de réfuter les mythes et des rumeurs fausses concernant les Roms, qui circulent sur Internet, et qui ont un grand potentiel pour accentuer le sentiment anti-rom. »

Si les progrès ne sont pas souvent mis en relief, Monika Šimůnková souligne qu’il y en a, et ce notamment grâce à l’Agence pour l’intégration sociale, qui opère déjà dans plusieurs localités. Anna Šabatová énumère certains éléments qui pourraient contribuer à améliorer la situation des Rom. Anna Šabatová :

« Je vois deux directions à prendre. D’une part, il faut améliorer la politique sociale, les lois concernant les logements sociaux, augmenter le salaire minimum, empêcher la discrimination, protéger les Rom contre cette discrimination pour que l’on n’abuse pas d’eux, en les envoyant dans des centres d’hébergement par exemple, et pour que les enfants puissent aller normalement à l’école etc. La seconde direction concernerait un changement d’attitude des partis politiques. »

Photo: Gabriela Hauptvogelová, ČRo Monika Šimůnková affirme que la priorité est de résoudre le problème du logement social, une question qui devrait être abordée d’ici à octobre. Selon le Comité Helsinki, des centres d’hébergements louent des logements de très mauvaise qualité, souvent des chambres sans cuisine ou sans installations sanitaires, mais dont le loyer est souvent supérieur à la valeur locative du marché. Le manque de prise de position claire de la part des hommes politiques face à ces problèmes participerait de la prolifération des sentiments haineux.



Articles correspondants
DateTitreRubrique
30.01.2018Lety, enjeu majeur de la mémoire du génocide romNouvelles
04.09.2017Rentrée 2017 : la dernière année de l’école maternelle désormais obligatoireNouvelles
21.08.2015Rapport Social Watch : la pauvreté ne recule pas dans une société tchèque marquée par la montée de l’intoléranceNouvelles
14.01.2014Comité d’Helsinki : une loi pour indemniser les femmes rom stériliséesNouvelles
24.10.2013La déléguée gouvernementale aux Droits de l'homme revient sur son renvoiNouvelles
18.10.2013La déléguée gouvernementale en charge des droits de l'Homme, Monika Šimůnková, a démissionnéNouvelles
15.10.2013Monika Šimůnková destituée de son poste à la tête de la section gouvernementale pour les droits de l'HommeNouvelles
06.08.2013Les médiateurs sociaux, une solution face à la fracture sociale grandissante ?Nouvelles
26.07.2013Lety: la mémoire ou la porcherieNouvelles
27.02.2013Le Conseil de l’Europe tacle la République tchèque sur les « écoles spéciales »Nouvelles
16.11.2012Enfants roms dans les « écoles spéciales » : 5 ans après la condamnation par la Cour européenne, la situation n’a guère évoluéNouvelles
23.10.2012Un "anti-enterrement" pour l'anachiste et défenseur des droits des roms Jakub PolákNouvelles
21.09.2012L’égalité des chances à l’école : encore du chemin à parcourir pour les enfants romsNouvelles
06.08.2012Bras de fer entre les autorités locales et des habitants d’un ghetto rom en voie de liquidationNouvelles
30.04.2012A Ústí nad Labem, les unités spéciales de la police entrent en fonctionNouvelles
21.03.2012Journée contre le racisme : les Tchèques restent peu sensibles au phénomèneNouvelles
04.10.2011Tensions ethniques: « Ce qui nous attend sont des problèmes encore plus graves dans quelques années »Nouvelles
06.06.2011Les enfants « invisibles » des parents détenus : un sujet tabou en République tchèqueNouvelles
18.03.2011Des certificats d'employeur "ethnic friendly" pour lutter contre la discrimination racialeNouvelles
02.09.2010Václav Klaus fait entendre sa différence sur la fermeture des ambassades tchèquesNouvelles
21.05.2010Rapport du comité d’Helsinki : montée de l’extrémisme et mauvaise situation des personnes handicapées, des enfants roms et des étrangersNouvelles
12.03.2010Les Etats-Unis reprochent aux Tchèques leur gestion de la situation des RomsNouvelles
10.12.2009Le « retour à l’Europe, vingt ans de renaissance démocratique » au menu d’une conférence dans le Palais CerninNouvelles
10.12.2009La discrimination des Roms en République tchèque à nouveau sur la selletteNouvelles
30.11.2009Le gouvernement entend lutter plus efficacement contre la discrimination des élèves romsNouvelles
21.07.2009La montée de l’extrême droite, cause principale de la fuite des RomsNouvelles
25.06.2009Tomáš Bystrý, jeune journaliste et reporter rom de talentNouvelles
05.05.2009La stratégie de lutte contre l’extrémismeNouvelles
23.04.2009Interrogations de la presse nationaleNouvelles
19.03.2009La question rom en débat - partie 2Nouvelles
16.03.2009La question rom en débat - partie 1Nouvelles
25.02.2009A Janov, trois mois après les affrontements, la situation reste catastrophiqueNouvelles
08.04.2008Journée internationale des Roms : rappeler les violences et les discriminationsNouvelles
20.03.2008Adoption de la loi anti-discrimination par les députésNouvelles
13.03.2008Le Département d’Etat américain critique la corruption et la situation des minorités en République tchèqueNouvelles
25.01.2008Une agence gouvernementale devrait œuvrer contre la formation de ghettosNouvelles
14.11.2007La CEDH condamne la République tchèque pour discrimination à l’égard des RomsNouvelles
12.09.2006Pour les défenseurs des Roms, la discrimination positive est envisageableNouvelles
30.05.2006Roms français et tchèques échangent leurs expériences : « le racisme antirom est socialement acceptable »Nouvelles
Article
Formater pour l'impression
Envoyer par e-mail

Choix dans les archives d'rubrique "Nouvelles"
12.06.20  Le projet du futur mémorial de Lety dévoilé
02.05.20  « L’histoire tchèque est le miroir de l’histoire européenne »
27.01.20  Shoah : le gouvernement relance le projet de mémorial à l’ancienne gare de déportation
13.09.19  A Lety, les tombes des victimes roms des nazis mises au jour
07.08.19  Les victimes de stérilisation forcée enfin indemnisées ?
08.04.19  Journée internationale des Roms : concerts et baptême d’un livre
07.04.19  La musique rom
03.04.19  Brexit : un nouveau manuel pour aider les Tchèques à rentrer au pays
21.03.19  Rom ou Tsigane : en tchèque, mieux vaut ne pas se tromper
17.03.19  R.I.P Věra Bílá
Archives

Articles les plus lus
150382    Histoire et origine des Roms
71909    L'enfance
53162   12.07.05 Drogues en Tchéquie : l'héroïne et la pervitine en déclin, au profit du cannabis et de l'ecstasy
53159   02.08.04 60 ans depuis l'holocauste rom à Auschwitz-Birkenau
52508    Le mode de vie traditionnel des Roms sur le territoire de l'ex-Tchécoslovaquie
43587    Histoire des Roms sur le territoire de la République tchèque
41204    La situation des Roms après 1989
38619    La famille
32642   05.03.03 Un skinhead condamné à 17 ans de prison pour le meurtre d'un Rom
30676   26.05.05 Le gypsy jazz au festival Khamoro
Copyright © Český rozhlas / Czech Radio, 1997-2020
Vinohradská 12, 120 99 Praha 2, Czech Republic
E-mail: info@romove.cz