Recherche
24.11.2020
NOUVELLES

HISTOIRE

TRADITIONS, CULTURE

RADIO PRAGUE





Česky English Deutsch Francais
Expulsions à Ústí nad Labem : la question du logement social ressurgit
04-02-2013 - Marion Dautry
La polémique autour de l’expulsion de quatre-vingt locataires d’un immeuble insalubre dans un quartier d’Ústí nad Labem ne cesse d’enfler après la manifestation devant le ministère du Travail et des Affaires sociales à Prague le 28 janvier dernier, mettant en cause l’absence totale de politique concernant les logements sociaux. Pendant ce temps, familles et associations cherchent tant bien que mal des solutions.

Photo: CTK Ce n’est pas la première fois qu’une affaire d’expulsion attire l’attention des médias nationaux. Cette fois-ci l’attention se porte sur la ville d’Ústí nad Labem, dans le nord du pays. Quatre-vingt locataires y sont expulsés par l’entreprise propriétaire de leur immeuble insalubre qu’elle a décidé de reconstruire. Les familles, majoritairement roms, résistent en argumentant qu’elles n’ont pas d’autre endroit où aller, des enfants malades à charge, et surtout qu’aucune décision de justice n’oblige l’entreprise à les expulser pour reconstruire le bâtiment. Déjà expulsées une première fois d’un immeuble privé après qu’un plafond s’est effondré, tuant une femme et en blessant une autre, ces familles avaient d’abord été logées par la ville dans un gymnase, puis dans cet immeuble délabré du quartier de Krasné Březno.

« Je ne suis pas préparée à déménager, je n’ai nulle part où aller » : c’est ce que les familles expulsées déclarent toutes à la Télévision tchèque, et ce que la mairie réfute, argumentant qu’elle-même a rempli son devoir d’information et d’accompagnement envers ces familles et qu’elles doivent maintenant se prendre en main. Romana Macová est la porte-parole de la mairie et s’esprime à la Télévision tchèque.

Photo: CTK « Ces gens savaient dès le début que ce logement ne pouvait être que provisoire. Personne n’est chassé de la ville, ils ont reçu une liste de logements disponibles à Ústí nad Labem et dans les environs ; c’est à eux maintenant de décider où ils veulent aller. Ils ont tous la possibilité de déménager. »

Des propos que soutient la CPI, l’entreprise propriétaire de l’immeuble. Selon sa porte-parole Marcela Windlerová, la situation était claire dès le départ, et ces familles avaient le temps de trouver un autre logement. L’entreprise elle-même n’a pas à intervenir dans cette situation qui concerne les locataires et la mairie.

« Nous ne somme pas dans une position qui nous permette d’influencer la situation. Nous avions un contrat de location avec les habitants, et ces gens avaient l’usage du bâtiment en fonction de ce contrat. Ils ont été informés par la ville que c’était un logement provisoire ; ils avaient un contrat dès le début et un préavis de deux mois donc je pense qu’ils avaient le temps de chercher un nouveau logement. Certaines familles ont réussi à en trouver un donc ce n’est pas un problème collectif, nous parlons d’un groupe d’individus qui n’est pas arrangeant ou qui, pour d’autres raisons, n’a tout simplement pas de logement. »

Photo: CTK Certaines familles ont effectivement réussi à être logées ailleurs, principalement grâce à l’aide de l’initiative Logement pour tous qui s’est mobilisée pour trouver des logements disponibles, obtenir l’accord des propriétaires, et surtout qui travaille à rassembler les vingt-cinq mille couronnes, soit près de mille euros de caution et de loyer nécessaires pour reloger toutes les familles.

Une situation loin d’être nouvelle dans le pays : en août dernier c’est tout un quartier d’Ostrava, à l’est du pays, dont les habitants avaient été expulsés. Les associtations avaient alors accusé la ville de vouloir déplacer les populations roms et de n’avoir jamais pris la peine d’entretenir le quartier ou de le reconstruire avant d’en arriver à cette extrémité.

Photo: CTK Les propriétaires renvoient la responsabilité aux mairies, les mairies prétendent n’avoir pas d’argent à consacrer aux logements sociaux et renvoient à l’Etat, le ministère du Travail et des Affaires sociales pris à parti par des manifestants à Prague le 28 janvier renvoit à celui du développement régional… Pendant que chacun se renvoit la balle, une étude réalisée déjà il y a quelques années fait état de trois cents logements ou quartiers insalubres en République tchèque et quatre-vingt mille personnes qui y sont logées, majoritairement des roms.



Articles correspondants
DateTitreRubrique
19.10.2015Le nombre de ghettos en République tchèque augmente, la région d’Ústí est la plus touchéeNouvelles
28.05.2015Exclusion sociale : le nombre de ghettos a doublé en République tchèqueNouvelles
12.09.2013Comité Helsinki : les droits de l’Homme continuent à se détériorer en République tchèqueNouvelles
10.07.2013Přednádraží : à Ostrava, un ghetto peut en cacher un autreNouvelles
23.11.2012Le logement social en République tchèque : s'inspirer du modèle français?Nouvelles
06.08.2012Bras de fer entre les autorités locales et des habitants d’un ghetto rom en voie de liquidationNouvelles
16.03.2007La Tchéquie a été critiquée pour sa stratégie à l'égard des RomsNouvelles
14.03.2007Roms de Vsetin, quelle vie dans la périphérie ?Nouvelles
08.12.2006La mairie de Vsetin aurait violé les droits de l'hommeNouvelles
Tous les articles correspondants
Article
Formater pour l'impression
Envoyer par e-mail

Choix dans les archives d'rubrique "Nouvelles"
12.06.20  Le projet du futur mémorial de Lety dévoilé
02.05.20  « L’histoire tchèque est le miroir de l’histoire européenne »
27.01.20  Shoah : le gouvernement relance le projet de mémorial à l’ancienne gare de déportation
13.09.19  A Lety, les tombes des victimes roms des nazis mises au jour
07.08.19  Les victimes de stérilisation forcée enfin indemnisées ?
08.04.19  Journée internationale des Roms : concerts et baptême d’un livre
07.04.19  La musique rom
03.04.19  Brexit : un nouveau manuel pour aider les Tchèques à rentrer au pays
21.03.19  Rom ou Tsigane : en tchèque, mieux vaut ne pas se tromper
17.03.19  R.I.P Věra Bílá
Archives

Articles les plus lus
150382    Histoire et origine des Roms
71909    L'enfance
53162   12.07.05 Drogues en Tchéquie : l'héroïne et la pervitine en déclin, au profit du cannabis et de l'ecstasy
53159   02.08.04 60 ans depuis l'holocauste rom à Auschwitz-Birkenau
52508    Le mode de vie traditionnel des Roms sur le territoire de l'ex-Tchécoslovaquie
43587    Histoire des Roms sur le territoire de la République tchèque
41204    La situation des Roms après 1989
38619    La famille
32642   05.03.03 Un skinhead condamné à 17 ans de prison pour le meurtre d'un Rom
30676   26.05.05 Le gypsy jazz au festival Khamoro
Copyright © Český rozhlas / Czech Radio, 1997-2020
Vinohradská 12, 120 99 Praha 2, Czech Republic
E-mail: info@romove.cz