Recherche
19.11.2019
NOUVELLES

HISTOIRE

TRADITIONS, CULTURE

RADIO PRAGUE





Česky English Deutsch Francais
Le guitariste manouche Tchavolo Schmitt, tête d’affiche de Khamoro 2010
24-05-2010 - Anna Kubista
Dimanche soir a été lancée la 12e édition du festival de la culture rom, Khamoro. Toute la semaine, Prague se met au diapason de la musique tzigane, avec plusieurs grandes têtes d’affiche présentes dans la capitale tchèque. Mais le festival, c’est aussi des expositions, des films, des séminaires.

David Tišer Depuis douze ans maintenant, le festival Khamoro, « soleil » en français, est le rendez-vous le plus important de la culture rom en République tchèque. L’occasion, après tout ce temps écoulé, de faire un petit bilan des activités du festival, avec David Tišer, un des organisateurs :

« Nous avons constaté qu’en douze ans, la fréquentation du festival avait augmenté et je crois que Khamoro est de plus en plus suivi, tous les ans on voit des personnes qui reviennent. Mais aussi de nouveaux visages. Nous avons un public équilibré, jeunes et moins jeunes, et c’est surtout un public mixte, à la fois des Roms et des non-Roms. Ces non-Roms sont des Tchèques mais aussi chaque année nous avons de plus en plus de touristes qui viennent exprès pour le festival. »

Comme tous les ans, Khamoro propose toute une semaine d’événements dont les grands moments sont évidemment des concerts de grands noms de la musique rom, tchèques ou étrangers. David Tišer :

Tchavolo Schmitt « Cette année, la grande nouveauté c’était la première mondiale, dimanche, d’un opéra rom, intitulé Invisible Gipsy. Ensuite, notre tête d’affiche cette année, c’est Tchavolo Schmitt qui nous vient de France qui jouera le 26 mai au Lucerna Music Bar. Lundi soir, c’est le chanteur tchèque Gipsy.cz qui jouera au même endroit. Les Tchèques connaissent aussi bien le groupe roumain Mahala Rai Banda qui a composé la musique du film Borat. »

Mais Khamoro c’est également des ateliers de danse, des films et des séminaires qui s’intéressent à l’identité rom avec des chercheurs venus par exemple de France, des Etats-Unis, de Grande-Bretagne... Comme chaque année, un des grands moments du festival sera le défilé de musiciens roms dans les rues de Prague, comme le rappelle David Tišer :

« Jeudi, dans le centre de Prague commencera le défilé de tous les groupes ! Ca commencera à Můstek, à midi, et le défilé prendra la direction de la place de la Vieille-Ville. C’est une des meilleures façons d’inviter les gens aux concerts de jeudi, vendredi et samedi soir, parce que les gens peuvent écouter les mêmes groupes dans le défilé... »

Alors que les colonnes de l’actualité tchèque sont souvent remplies de mauvaises nouvelles, entre attaques racistes contre les Roms ou manque de reconnaissance d’une communauté ostracisée, le festival Khamoro est l’occasion de mettre en valeur la culture d’un peuple dont les origines sont à chercher en Inde, il y a des siècles de cela. Renforcer le dialogue entre les cultures est l’objectif affiché par le festival, comme tient à le souligner David Tišer :

« Nous croyons fermement que Khamoro peut aider à améliorer cette situation. C’est vrai que quand vous allez à un concert à Khamoro, vous voyez que ce public mélangé, une communauté multiculturelle et apparemment sans problèmes. On peut donc facilement oublier qu’à l’extérieur, tout n’est pas si rose. Mais Khamoro veut participer à l’intégration des Roms dans la société. Et pour nous, la musique parvient réellement à rassembler les peuples. »

Plus d’informations : www.khamoro.cz



Articles correspondants
DateTitreRubrique
08.04.2019Journée internationale des Roms : concerts et baptême d’un livreNouvelles
07.04.2019La musique romNouvelles
01.03.2019David Tišer : « Toute ma vie, j’ai brisé des tabous »Nouvelles
25.05.2018Les sorties culturelles du week-end : les églises et les châteaux privés ouvrent leurs portesNouvelles
27.05.2013Le festival international rom Khamoro débute ce lundi à PragueNouvelles
02.06.2012Urs Karpatz : faire revivre le chant tsigane en voie de disparitionNouvelles
30.05.2012Festival Khamoro : le soleil rom se lève sur PragueNouvelles
27.05.2010Tchavolo Schmitt : « Django Reinhardt, notre père spirituel »Nouvelles
23.05.2010Ouverture du festival de culture rom KhamoroNouvelles
Tous les articles correspondants
Article
Formater pour l'impression
Envoyer par e-mail

Choix dans les archives d'rubrique "Nouvelles"
13.09.19  A Lety, les tombes des victimes roms des nazis mises au jour
07.08.19  Les victimes de stérilisation forcée enfin indemnisées ?
08.04.19  Journée internationale des Roms : concerts et baptême d’un livre
07.04.19  La musique rom
03.04.19  Brexit : un nouveau manuel pour aider les Tchèques à rentrer au pays
21.03.19  Rom ou Tsigane : en tchèque, mieux vaut ne pas se tromper
17.03.19  R.I.P Věra Bílá
01.03.19  David Tišer : « Toute ma vie, j’ai brisé des tabous »
21.02.19  « Most ! », une série télévisée à succès qui se moque du racisme tchèque
22.11.18  La militante rom Elena Gorolová, reconnue pour son combat contre les stérilisations forcées
Archives

Articles les plus lus
150382    Histoire et origine des Roms
71909    L'enfance
53162   12.07.05 Drogues en Tchéquie : l'héroïne et la pervitine en déclin, au profit du cannabis et de l'ecstasy
53159   02.08.04 60 ans depuis l'holocauste rom à Auschwitz-Birkenau
52508    Le mode de vie traditionnel des Roms sur le territoire de l'ex-Tchécoslovaquie
43587    Histoire des Roms sur le territoire de la République tchèque
41204    La situation des Roms après 1989
38619    La famille
32642   05.03.03 Un skinhead condamné à 17 ans de prison pour le meurtre d'un Rom
30676   26.05.05 Le gypsy jazz au festival Khamoro
Copyright © Český rozhlas / Czech Radio, 1997-2019
Vinohradská 12, 120 99 Praha 2, Czech Republic
E-mail: info@romove.cz