Recherche
5.8.2020
NOUVELLES

HISTOIRE

TRADITIONS, CULTURE

RADIO PRAGUE





Česky English Deutsch Francais
Rapport du comité d’Helsinki : montée de l’extrémisme et mauvaise situation des personnes handicapées, des enfants roms et des étrangers
Le comité tchèque d’Helsinki qui veille à l’accomplissement des principes des droits de l’homme et du citoyen dans la société tchèque, a rendu public son rapport annuel, qu’il publie depuis déjà 17 ans. Selon la présidente du comité, Anna Šabatová, le rapport 2009 est plus critique par rapport aux années précédentes :

Anna Šabatová, photo: CTK « Le rapport documente les cas de respect insuffisant des conventions internationales sur les droits de l’homme de la part des organes de l’Etat, éventuellement leur inactivité vis-à-vis de l’adoption des engagements internationaux. Il critique la position de certains représentants suprêmes vis-à-vis de la protection des droits de l’homme en tant que telle. »

Selon le rapport, l’extrémisme a continué de monter, en 2009, ainsi que la radicalisation des groupes néonazis. L’incendie criminel contre une famille rom à Vítkov est en le symbole, mais il y eu d’autres actes, moins tragiques, mais où les poursuites ont été insuffisantes. Par exemple, des incidents provoqués par des extrémistes à Janov restent impunis.

Le rapport insiste sur le fait que le taux du respect de l’Etat à l’égard des conventions internationales n’est pas suffisant, et il se focalise cette fois non seulement sur l’état des droits politiques et civiques des citoyens mais aussi sur leurs droits sociaux. Ainsi, il qualifie de problématique l’accès à la justice des personnes démunies et de celles à faibles revenus. En dépit de l’adoption de la loi anti-discrimination, jusqu’à un quart de citoyens, selon ce rapport, se résignent à l’avance à ne pas faire valoir leurs droits. La situation des étrangers s’est dégradée, en raison de la crise économique. L’emploi des étrangers s’est retrouvé hors des lois et du contrôle de l’Etat.

D’après le rapport, la situation est inquiétante en ce qui concerne l’accès à l’enseignement des enfants des étrangers, des enfants handicapés et des enfants roms. Ces derniers sont systématiquement placés dans des écoles destinées aux élèves présentant des handicaps mentaux légers où ils reçoivent une éducation restreinte, constate David Záhumenský, directeur de la Ligue des droits de l’homme et l’un des auteurs du rapport :

« La situation la plus préoccupante est celle des enfants roms, mais pas seulement. Les enfants handicapés et les enfants des étrangers sont eux-aussi concernés. Bien que la situation ait changé au cours des cinq dernières années au niveau de la reconnaissance du problème, elle laisse toujours à désirer en ce qui concerne les solutions à y apporter. »

Le rapport constate de graves entorses aux droits des enfants de parents incarcérés. D’après les experts qui composent le comité, la situation est mauvaise également pour les prisonniers, pour les malades mentaux qui sont abusivement privées de leurs droits civils. Le nombre d’enfants placés dans des établissements sociaux est inutilement élevé et une aide adéquate n’est pas apportée aux jeunes qui quittent ces établissements, après avoir atteint l’âge de 18 ans.



Articles correspondants
DateTitreRubrique
30.01.2018Lety, enjeu majeur de la mémoire du génocide romNouvelles
04.09.2017Rentrée 2017 : la dernière année de l’école maternelle désormais obligatoireNouvelles
21.08.2015Rapport Social Watch : la pauvreté ne recule pas dans une société tchèque marquée par la montée de l’intoléranceNouvelles
14.01.2014Comité d’Helsinki : une loi pour indemniser les femmes rom stériliséesNouvelles
12.09.2013Comité Helsinki : les droits de l’Homme continuent à se détériorer en République tchèqueNouvelles
06.08.2013Les médiateurs sociaux, une solution face à la fracture sociale grandissante ?Nouvelles
16.11.2012Enfants roms dans les « écoles spéciales » : 5 ans après la condamnation par la Cour européenne, la situation n’a guère évoluéNouvelles
23.10.2012Un "anti-enterrement" pour l'anachiste et défenseur des droits des roms Jakub PolákNouvelles
21.09.2012L’égalité des chances à l’école : encore du chemin à parcourir pour les enfants romsNouvelles
Tous les articles correspondants
Article
Formater pour l'impression
Envoyer par e-mail

Choix dans les archives d'rubrique "Nouvelles"
12.06.20  Le projet du futur mémorial de Lety dévoilé
02.05.20  « L’histoire tchèque est le miroir de l’histoire européenne »
27.01.20  Shoah : le gouvernement relance le projet de mémorial à l’ancienne gare de déportation
13.09.19  A Lety, les tombes des victimes roms des nazis mises au jour
07.08.19  Les victimes de stérilisation forcée enfin indemnisées ?
08.04.19  Journée internationale des Roms : concerts et baptême d’un livre
07.04.19  La musique rom
03.04.19  Brexit : un nouveau manuel pour aider les Tchèques à rentrer au pays
21.03.19  Rom ou Tsigane : en tchèque, mieux vaut ne pas se tromper
17.03.19  R.I.P Věra Bílá
Archives

Articles les plus lus
150382    Histoire et origine des Roms
71909    L'enfance
53162   12.07.05 Drogues en Tchéquie : l'héroïne et la pervitine en déclin, au profit du cannabis et de l'ecstasy
53159   02.08.04 60 ans depuis l'holocauste rom à Auschwitz-Birkenau
52508    Le mode de vie traditionnel des Roms sur le territoire de l'ex-Tchécoslovaquie
43587    Histoire des Roms sur le territoire de la République tchèque
41204    La situation des Roms après 1989
38619    La famille
32642   05.03.03 Un skinhead condamné à 17 ans de prison pour le meurtre d'un Rom
30676   26.05.05 Le gypsy jazz au festival Khamoro
Copyright © Český rozhlas / Czech Radio, 1997-2020
Vinohradská 12, 120 99 Praha 2, Czech Republic
E-mail: info@romove.cz