Recherche
23.9.2020
NOUVELLES

HISTOIRE

TRADITIONS, CULTURE

RADIO PRAGUE





Česky English Deutsch Francais
La justice tchèque refuse d’interdire un parti d’extrême droite
05-03-2009 - Vaclav Richter
Le Parti ouvrier (Dělnická strana), formation politique d’extrême droite, ne sera pas interdit. La Cour administrative suprême a rejeté la demande de dissolution du parti présentée par le gouvernement qui estime que le parti donne son appui aux extrémistes et cherche à renverser le système démocratique en République tchèque.

Photo: CTK Le ministère de l’Intérieur, qui a été la partie plaignante dans ce procès, a réagi entre autres à une récente déclaration dans laquelle le Parti ouvrier refusait de tolérer le système politique établi dans le pays après la chute du communisme en 1989. Le ministère rend le parti responsable également du conflit qui s’est produit récemment entre la police et les habitants de la ville de Litvínov en Bohême du Nord. Selon le politologue Pavel Pečínka, les preuves sur le caractère illégal du Parti ouvrier existent aussi dans une série d’articles que le parti a publié sur son site Internet. Tous ces arguments n’ont cependant pas été jugés suffisants pour l’interdiction du parti par la Cour administrative. Le juge Vojtěch Šimíček explique:

«Nous avons cherché à définir d’une façon très détaillée toutes les raisons et tous les procédures que la Cour administrative suprême adopte et adoptera dans cette affaire. Le gouvernement n’a pas réussi à réunir les preuves nécessaires sur aucune des raisons qui, selon la loi et les conventions internationales, permettraient d’interdire un parti politique.»

Tomáš Vandas, photo: CTK A l’issue du procès, le chef du Parti ouvrier, Tomáš Vandas, n’a pas caché sa satisfaction :

«Il est très bien pour nous que la Cour administrative suprême ait fait preuve de son objectivité et ait résisté aux pressions politiques. Cela veut dire que le droit et la démocratie existent toujours dans ce pays. Il est important pour moi que la Cour ait constaté que le Parti ouvrier est une formation politique légale qui fait partie du système politique de la République tchèque.»

Et Tomáš Vandas d’affirmer que son parti ne cherche que le changement du système politique par les moyens démocratiques. Le verdict a provoqué, cependant, des critiques à l’adresse du ministère de l’Intérieur. L’opposition lui reproche d’avoir bâclé les préparatifs du procès. Le ministre de l’Intérieur Ivan Langer s’est donc vu obligé de réagir à ces critiques:

Ivan Langer, photo: CTK «Il faut se rendre compte que c’était, historiquement, le premier verdict de son genre et que nous sommes donc entrés sur un territoire inconnu. Pour moi personnellement ce verdict est important non pas tellement par son contenu, mais par le fait même qu’il soit tombé et parce qu’il fournit une interprétation de la loi qui nous manquait jusqu’à présent.»

Et le ministre ajoute que ce n’est qu’une bataille perdue et promet de poursuivre la guerre contre tout ceux qui répandent la xénophobie, l’intolérance et la haine qu’elle soit raciale ou autre.



Articles correspondants
DateTitreRubrique
09.03.2012Le mouvement néo-nazi tchèque se professionnaliseNouvelles
17.02.2010Un pas important dans la lutte contre l'extrémisme de droiteNouvelles
28.10.2009Rassemblement d’extrémistes de droiteNouvelles
08.09.2009La police enquête sur une déclaration du Parti ouvrier contre les RomsNouvelles
05.09.2009Déclaration du Parti ouvrier contre les RomNouvelles
31.08.2009Rapport du BIS pour 2008: Radicalisation de l’extrémisme de droiteNouvelles
17.08.2009Le ministre de l'Intérieur Martin Pecina espère une dissolution prochaine du parti ouvrierNouvelles
16.08.2009Le ministre de l’Intérieur espère que l’affaire Vítkov facilitera la dissolution du Parti ouvrierNouvelles
29.07.2009Le ministre de l’Intérieur a présenté au chef de l’Etat les actions menées dans la lutte contre l’extrémismeNouvelles
Tous les articles correspondants
Article
Formater pour l'impression
Envoyer par e-mail

Choix dans les archives d'rubrique "Nouvelles"
12.06.20  Le projet du futur mémorial de Lety dévoilé
02.05.20  « L’histoire tchèque est le miroir de l’histoire européenne »
27.01.20  Shoah : le gouvernement relance le projet de mémorial à l’ancienne gare de déportation
13.09.19  A Lety, les tombes des victimes roms des nazis mises au jour
07.08.19  Les victimes de stérilisation forcée enfin indemnisées ?
08.04.19  Journée internationale des Roms : concerts et baptême d’un livre
07.04.19  La musique rom
03.04.19  Brexit : un nouveau manuel pour aider les Tchèques à rentrer au pays
21.03.19  Rom ou Tsigane : en tchèque, mieux vaut ne pas se tromper
17.03.19  R.I.P Věra Bílá
Archives

Articles les plus lus
150382    Histoire et origine des Roms
71909    L'enfance
53162   12.07.05 Drogues en Tchéquie : l'héroïne et la pervitine en déclin, au profit du cannabis et de l'ecstasy
53159   02.08.04 60 ans depuis l'holocauste rom à Auschwitz-Birkenau
52508    Le mode de vie traditionnel des Roms sur le territoire de l'ex-Tchécoslovaquie
43587    Histoire des Roms sur le territoire de la République tchèque
41204    La situation des Roms après 1989
38619    La famille
32642   05.03.03 Un skinhead condamné à 17 ans de prison pour le meurtre d'un Rom
30676   26.05.05 Le gypsy jazz au festival Khamoro
Copyright © Český rozhlas / Czech Radio, 1997-2020
Vinohradská 12, 120 99 Praha 2, Czech Republic
E-mail: info@romove.cz