Recherche
28.11.2020
NOUVELLES

HISTOIRE

TRADITIONS, CULTURE

RADIO PRAGUE





Česky English Deutsch Francais
Pour les défenseurs des Roms, la discrimination positive est envisageable
12-09-2006 - Anna Kubista

En avril dernier, nous vous avions parlé des résultats préliminaires d'une enquête sociologique sur l'état des ghettos en RT, commandée par le ministère du Travail et des Affaires sociales. Près d'une semaine après la publication du rapport final, le Conseil gouvernemental pour les affaires de la communauté rom lance un appel à la nouvelle équipe au pouvoir.

Jana Horvathova Le rapport rendu par l'équipe de sociologues au ministère du Travail est encore plus alarmant que prévu : la RT compterait plus de 300 zones de précarité accrue où vivraient quelque 80 000 personnes, voire plus. Des zones, situées notamment dans les anciennes régions industrielles où le taux de chômage peut atteindre 90%. Des zones que le rapport refuse d'appeler « ghettos » à cause de la connotation négative du mot, lui préférant le terme de « zones d'exclusion ».

Devant cette situation, le Conseil gouvernemental chargé des affaires roms propose des solutions d'urgence. Jana Horvathova, directrice du Musée de la culture rom de Brno, en est membre :

« Le rapport révèle que l'un des plus grands problèmes réside dans le fait que les municipalités sont responsables de l'apparition de ces zones d'exclusion sociale. Le Conseil propose un amendement de la loi sur les municipalités : les devoirs des municipalités vis-à-vis des citoyens y seraient précisément définis pour éviter que ne se créent de nouvelles zones. »

L'autre point important concerne l'éducation, un maillon significatif du cercle vicieux qui mène à l'exclusion, faute d'une intégration au système scolaire et d'une égalité des chances. Le rapport indique que le système tchèque reproduit les schémas d'exclusion.

« Le Conseil propose un changement du système éducatif, par exemple en développant la fonction des assistants-pédagogues dans les écoles maternelles, primaires et secondaires, favoriser des classes avec de petits effectifs d'élèves roms et les cours de soutien personnalisés. D'autre part, nous voulons que le système de financement des écoles primaires soit réadapté afin qu'il encourage l'intégration des élèves roms dans le système d'éducation général. »

Autre plaie de l'exclusion, le chômage de longue durée. Devant l'inefficacité à le réduire, Jana Horvathova admet que le Conseil a décidé de promouvoir une solution plus « radicale » que jusqu'à présent : les entreprises de plus de 25 personnes seraient obligées d'employer des Roms. Une discrimination positive à l'américaine ?

« Nous en sommes à un stade où tous les efforts et les tentatives menés par le passé ont échoué ou se sont révélés insuffisants. Le Conseil en est donc à considérer que le modèle de référence vis-à-vis des Afro-américains est un système qui a du succès. »

Comment de telles mesures seraient-elles financées ? Une question qui va dépendre de la volonté du ministère concerné ainsi que de la nouvelle équipe dirigeante. Une possibilité déjà évoquée, celle d'aller puiser dans les ressources du Fonds social européen, jusqu'à 2,6 millions de couronnes qui seraient réparties sur six ans. Reste à savoir si les autorités locales, accusées de favoriser la naissance de ces zones d'exclusion, seront prêtes à s'investir concrètement. En attendant, le nouveau ministre du Travail a réagi à l'appel en jugeant l'idée d'une discrimination positive au travail comme « discutable », mais a promis de tenir compte des propositions du Conseil.



Articles correspondants
DateTitreRubrique
08.04.2019Journée internationale des Roms : concerts et baptême d’un livreNouvelles
30.01.2018Lety, enjeu majeur de la mémoire du génocide romNouvelles
24.11.2017Mémoire Rom : la Tchéquie achète enfin la porcherie située surl’ancien camp de concentration de LetyNouvelles
04.09.2017Rentrée 2017 : la dernière année de l’école maternelle désormais obligatoireNouvelles
18.12.2015Intégration sociale : neuf communes « exclues » supplémentaires seront aidéesNouvelles
19.10.2015Le nombre de ghettos en République tchèque augmente, la région d’Ústí est la plus touchéeNouvelles
21.08.2015Rapport Social Watch : la pauvreté ne recule pas dans une société tchèque marquée par la montée de l’intoléranceNouvelles
28.05.2015Exclusion sociale : le nombre de ghettos a doublé en République tchèqueNouvelles
24.02.2015Intégration des Roms : le gouvernement a adopté la nouvelle stratégie nationaleNouvelles
Tous les articles correspondants
Article
Formater pour l'impression
Envoyer par e-mail

Choix dans les archives d'rubrique "Nouvelles"
12.06.20  Le projet du futur mémorial de Lety dévoilé
02.05.20  « L’histoire tchèque est le miroir de l’histoire européenne »
27.01.20  Shoah : le gouvernement relance le projet de mémorial à l’ancienne gare de déportation
13.09.19  A Lety, les tombes des victimes roms des nazis mises au jour
07.08.19  Les victimes de stérilisation forcée enfin indemnisées ?
08.04.19  Journée internationale des Roms : concerts et baptême d’un livre
07.04.19  La musique rom
03.04.19  Brexit : un nouveau manuel pour aider les Tchèques à rentrer au pays
21.03.19  Rom ou Tsigane : en tchèque, mieux vaut ne pas se tromper
17.03.19  R.I.P Věra Bílá
Archives

Articles les plus lus
150382    Histoire et origine des Roms
71909    L'enfance
53162   12.07.05 Drogues en Tchéquie : l'héroïne et la pervitine en déclin, au profit du cannabis et de l'ecstasy
53159   02.08.04 60 ans depuis l'holocauste rom à Auschwitz-Birkenau
52508    Le mode de vie traditionnel des Roms sur le territoire de l'ex-Tchécoslovaquie
43587    Histoire des Roms sur le territoire de la République tchèque
41204    La situation des Roms après 1989
38619    La famille
32642   05.03.03 Un skinhead condamné à 17 ans de prison pour le meurtre d'un Rom
30676   26.05.05 Le gypsy jazz au festival Khamoro
Copyright © Český rozhlas / Czech Radio, 1997-2020
Vinohradská 12, 120 99 Praha 2, Czech Republic
E-mail: info@romove.cz