Recherche
23.9.2020
NOUVELLES

HISTOIRE

TRADITIONS, CULTURE

RADIO PRAGUE





Česky English Deutsch Francais
Roms français et tchèques échangent leurs expériences : « le racisme antirom est socialement acceptable »
30-05-2006 - Alexis Rosenzweig

Le mur d'Usti nad Labem, les stérilisations non consenties, les discriminations dans le système scolaire... La République tchèque fait souvent l'objet de critiques à propos de la situation des Roms sur son territoire. Les ONG et militants des droits de l'homme dans le pays tirent aussi régulièrement la sonnette d'alarme, et attirent notamment l'attention du public et des autorités sur l'augmentation du nombre de ghettos roms à la périphérie des villes, des ghettos dans lequel les conditions de vie sont plus que précaires. Qu'en est-il, vu d'ailleurs ?

La semaine dernière, des activistes roms venus de France ont visité quelques villes de Bohême pour rencontrer des partenaires associatifs de la communauté rom tchèque et des partenaires institutionnels pour échanger leurs expériences. Parmi eux, Samir Mile, qui préside l'association française la Voix des Rroms. Il établit un parallèle entre les situations des Roms français et tchèques.

« On peut comparer les situations. On a en France comme en République tchèque une exclusion sociale générale qui touche une majorité inquiétante de la population rom ; en cela il y a vraiment un parallèlisme. En revanche, ce qu'il y a de différent c'est que l'on a en France une sorte d'exclusion politique des Roms. »

Une exclusion politique de facto également en République tchèque, puisque par exemple pour ces élections législatives il n'y aucun candidat rom en position éligible. Cela ne revient-il pas au même finalement ?

« Cela revient au même et le dénominateur commun est le racisme antirom qui est un racisme socialement acceptable. En République tchèque il n'y a pas d'exclusion formelle. Quand je disais politique, je pensais plus à la participation des personnes dans les initiatives et mesures qui les concernent. En République tchèque, il y a des conseillers roms sur des affaires roms à tous les niveaux. Mais, et on l'a vu à travers les témoignagnes et rencontres ici, cela n'est pas efficace. »

La République tchèque est souvent pointée du doigt par la communauté internationale ou les médias étrangers à cause des discriminations subies par la communauté rom. La France est en revanche relativement épargnée par ces critiques ; même quand le maire d'une commune brûle les caravanes des gens du voyage, la France n'est pas accusée d'être une République qui discrimine les Roms. Comment peut-on expliquer cela ?

« On dit souvent qu'il n'y a pas de fumée sans feu - c'est valable pour la République tchèque. Mais de l'autre côté, et nous les Roms on connaît assez bien le feu, il y a aussi du feu qui ne fait pas de fumée, surtout quand les maîtres du feu ne veulent pas qu'il y ait de fumée. Dans les relations interétatiques au sein de l'UE, nous savons très bien - et tout le monde le sait - que ceux qui dirigent sont les Etats d'Europe occidentale. Donc il n'est jamais bon de critiquer des pays comme l'Allemagne, la France ou l'Espagne. Alors que sur les nouveaux membres de l'UE on se permet beaucoup plus de choses. »

Lucia Presber est présidente de l'association française des femmes roms, sintés et kalés. Aux questions posées par les Tchèques, elle a répondu en se basant entre autres sur le rapport rendu en novembre 2005 par le Centre européen des droits des Roms sur la situation des gens du voyage et des Roms migrants en France. Elle aussi souligne que la discrimination des Roms est un phénomène qui n'épargne pas la société française:

« Il n'y a pas de violences comme il peut y avoir ici, il n'y a pas de skinheads en France, c'est clair. Mais quand même, il y a une certaine violence comme ces incendies volontaires de caravanes. Les Tchèques parlent de discrimination dans les écoles ; le rapport du centre européen des Roms a montré que cette discrimination existait aussi en France, pas seulement à l'égard des Roms migrants mais aussi à l'égard des manouches, gitans, sinti... C'est très difficile de scolariser les enfants. On a aussi des problèmes d'accès aux services sociaux, à l'électricité et à l'eau potable. Si on lit ce rapport sur les gens du voyage en France, il y a du travail à faire au niveau administratif et gouvernemental. »



Articles correspondants
DateTitreRubrique
30.01.2018Lety, enjeu majeur de la mémoire du génocide romNouvelles
04.09.2017Rentrée 2017 : la dernière année de l’école maternelle désormais obligatoireNouvelles
18.12.2015Intégration sociale : neuf communes « exclues » supplémentaires seront aidéesNouvelles
19.10.2015Le nombre de ghettos en République tchèque augmente, la région d’Ústí est la plus touchéeNouvelles
21.08.2015Rapport Social Watch : la pauvreté ne recule pas dans une société tchèque marquée par la montée de l’intoléranceNouvelles
28.05.2015Exclusion sociale : le nombre de ghettos a doublé en République tchèqueNouvelles
24.02.2015Intégration des Roms : le gouvernement a adopté la nouvelle stratégie nationaleNouvelles
12.09.2013Comité Helsinki : les droits de l’Homme continuent à se détériorer en République tchèqueNouvelles
06.08.2013Les médiateurs sociaux, une solution face à la fracture sociale grandissante ?Nouvelles
10.07.2013Přednádraží : à Ostrava, un ghetto peut en cacher un autreNouvelles
16.11.2012Enfants roms dans les « écoles spéciales » : 5 ans après la condamnation par la Cour européenne, la situation n’a guère évoluéNouvelles
23.10.2012Un "anti-enterrement" pour l'anachiste et défenseur des droits des roms Jakub PolákNouvelles
21.09.2012L’égalité des chances à l’école : encore du chemin à parcourir pour les enfants romsNouvelles
06.08.2012Bras de fer entre les autorités locales et des habitants d’un ghetto rom en voie de liquidationNouvelles
30.04.2012A Ústí nad Labem, les unités spéciales de la police entrent en fonctionNouvelles
21.03.2012Journée contre le racisme : les Tchèques restent peu sensibles au phénomèneNouvelles
04.10.2011Tensions ethniques: « Ce qui nous attend sont des problèmes encore plus graves dans quelques années »Nouvelles
18.03.2011Des certificats d'employeur "ethnic friendly" pour lutter contre la discrimination racialeNouvelles
22.02.2011« Vers une création de ghettos roms en République tchèque »Nouvelles
15.02.2011« La République tchèque est un laboratoire sociologique particulièrement intéressant »Nouvelles
31.10.2010Trois sujets que nous avons retenus dans la presse nationale…Nouvelles
02.09.2010Václav Klaus fait entendre sa différence sur la fermeture des ambassades tchèquesNouvelles
21.05.2010Rapport du comité d’Helsinki : montée de l’extrémisme et mauvaise situation des personnes handicapées, des enfants roms et des étrangersNouvelles
12.03.2010Les Etats-Unis reprochent aux Tchèques leur gestion de la situation des RomsNouvelles
10.12.2009Le « retour à l’Europe, vingt ans de renaissance démocratique » au menu d’une conférence dans le Palais CerninNouvelles
10.12.2009La discrimination des Roms en République tchèque à nouveau sur la selletteNouvelles
30.11.2009Le gouvernement entend lutter plus efficacement contre la discrimination des élèves romsNouvelles
21.07.2009La montée de l’extrême droite, cause principale de la fuite des RomsNouvelles
25.06.2009Tomáš Bystrý, jeune journaliste et reporter rom de talentNouvelles
05.05.2009La stratégie de lutte contre l’extrémismeNouvelles
23.04.2009Interrogations de la presse nationaleNouvelles
19.03.2009La question rom en débat - partie 2Nouvelles
16.03.2009La question rom en débat - partie 1Nouvelles
25.02.2009A Janov, trois mois après les affrontements, la situation reste catastrophiqueNouvelles
08.04.2008Journée internationale des Roms : rappeler les violences et les discriminationsNouvelles
20.03.2008Adoption de la loi anti-discrimination par les députésNouvelles
13.03.2008Le Département d’Etat américain critique la corruption et la situation des minorités en République tchèqueNouvelles
25.01.2008Une agence gouvernementale devrait œuvrer contre la formation de ghettosNouvelles
14.11.2007La CEDH condamne la République tchèque pour discrimination à l’égard des RomsNouvelles
12.09.2006Pour les défenseurs des Roms, la discrimination positive est envisageableNouvelles
20.04.2006Les ghettos roms en Tchéquie se comptent par centainesNouvelles
09.02.2005Nouvelle campagne pour « liquider les ghettos tchèques »Nouvelles
Article
Formater pour l'impression
Envoyer par e-mail

Choix dans les archives d'rubrique "Nouvelles"
12.06.20  Le projet du futur mémorial de Lety dévoilé
02.05.20  « L’histoire tchèque est le miroir de l’histoire européenne »
27.01.20  Shoah : le gouvernement relance le projet de mémorial à l’ancienne gare de déportation
13.09.19  A Lety, les tombes des victimes roms des nazis mises au jour
07.08.19  Les victimes de stérilisation forcée enfin indemnisées ?
08.04.19  Journée internationale des Roms : concerts et baptême d’un livre
07.04.19  La musique rom
03.04.19  Brexit : un nouveau manuel pour aider les Tchèques à rentrer au pays
21.03.19  Rom ou Tsigane : en tchèque, mieux vaut ne pas se tromper
17.03.19  R.I.P Věra Bílá
Archives

Articles les plus lus
150382    Histoire et origine des Roms
71909    L'enfance
53162   12.07.05 Drogues en Tchéquie : l'héroïne et la pervitine en déclin, au profit du cannabis et de l'ecstasy
53159   02.08.04 60 ans depuis l'holocauste rom à Auschwitz-Birkenau
52508    Le mode de vie traditionnel des Roms sur le territoire de l'ex-Tchécoslovaquie
43587    Histoire des Roms sur le territoire de la République tchèque
41204    La situation des Roms après 1989
38619    La famille
32642   05.03.03 Un skinhead condamné à 17 ans de prison pour le meurtre d'un Rom
30676   26.05.05 Le gypsy jazz au festival Khamoro
Copyright © Český rozhlas / Czech Radio, 1997-2020
Vinohradská 12, 120 99 Praha 2, Czech Republic
E-mail: info@romove.cz