Recherche
23.7.2019
NOUVELLES

HISTOIRE

TRADITIONS, CULTURE

RADIO PRAGUE





Česky English Deutsch Francais
Le négationnisme du Parti national sur l'extermination des roms pendant la Deuxième Guerre mondiale a suscité des réactions auprès de la minorité rom et des hommes politiques

Jeudi, la police a ouvert une enquête sur l'intention du Parti national d'ériger à Lety, près de Pisek, en Bohême du Sud, un monument niant l'existence d'un camp de concentration sur les lieux pendant la Seconde Guerre mondiale.

Lety Installé en 1940, d'abord en tant que camp de travail et d'incarcération pour Roms et personnes errantes sans domicile fixe, il a été, en 1942, transformé en camp de concentration pour Roms uniquement. Sur les quelques 1300 Roms internés à Lety, 326 y ont péri, dont 241 enfants. D'autres ont été transférés au camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau. En lieu et place d'un monument, une porcherie industrielle se trouve, depuis les années 1970, sur le site même des anciens baraquements. Suite à une initiative de Vaclav Havel, un modeste monument a été dévoilé, il a de cela dix ans, à un kilomètre de là. Les initiatives rom continuent de réclamer, en vain, le déplacement de la porcherie. Aujourd'hui, ils doivent, en plus, faire face à une nouvelle atteinte à la mémoire de leurs ancêtres disparus.

Le Parti national d'extrême droite a l'intention d'ériger à l'emplacement de l'ancien camp un mémorial portant l'inscription selon laquelle Lety n'était pas un camp de concentration. Selon la présidente du parti, Petra Edelmannova, ce mémorial doit être dédié aux patriotes tchèques qui le méritent, contrairement aux vagabonds et personnes à l'attitude antisociale que les Allemands avaient internés à Lety.

Le camp de concentration à Lety Son discours a profondément choqué les représentants de la minorité rom. Cenek Ruzicka, du Comité pour le dédommagement des victimes de l'holocauste rom, dont le père et le frère ont péri à Lety, se dit prêt à former une barrière humaine pour empêcher la construction d'un tel monument. Le délégué gouvernemental aux droits de l'homme, Svatopluk Karasek, mettra tous le moyens en oeuvre pour que le monument déshonorant le lieu de piété ne soit pas dévoilé. Selon Katerina Jacques, directrice du cabinet du vice-Premier ministre, Pavel Nemec, le Parti national manifeste ouvertement des sympathies envers le mouvement nazi et renoue avec le négationnisme de l'holocauste. L'affaire est considérée comme scandaleuse et provocatrice par la majorité de politiciens. Ils refusent aussi de mener une polémique sur la question de terminologie, déclenchée l'année dernière par l'eurodéputé Miroslav Ransdorf /Parti communiste/, à savoir si Lety était un camp de concentration ou d'internement...



Articles correspondants
DateTitreRubrique
08.02.2018Mémoire rom : le camp de Lety, la tentation des politiques tchèquesNouvelles
30.01.2018Lety, enjeu majeur de la mémoire du génocide romNouvelles
24.11.2017Mémoire Rom : la Tchéquie achète enfin la porcherie située surl’ancien camp de concentration de LetyNouvelles
02.08.2017Mémoire rom : l’Etat tchèque s’apprête à racheter la porcherie sur l’ancien camp de LetyNouvelles
08.11.2016Mémoire rom : la porcherie de Lety disparaîtra-t-elle enfin ?Nouvelles
18.05.2016La mémoire rom toujours en jeu à LetyNouvelles
26.07.2013Lety: la mémoire ou la porcherieNouvelles
13.05.2013Commémoration de l’holocauste des Roms en présence du cardinal DukaNouvelles
09.07.2012La polémique autour de l’ancien camp rom de Lety continueNouvelles
Tous les articles correspondants
Article
Formater pour l'impression
Envoyer par e-mail

Choix dans les archives d'rubrique "Nouvelles"
08.04.19  Journée internationale des Roms : concerts et baptême d’un livre
07.04.19  La musique rom
03.04.19  Brexit : un nouveau manuel pour aider les Tchèques à rentrer au pays
21.03.19  Rom ou Tsigane : en tchèque, mieux vaut ne pas se tromper
17.03.19  R.I.P Věra Bílá
01.03.19  David Tišer : « Toute ma vie, j’ai brisé des tabous »
21.02.19  « Most ! », une série télévisée à succès qui se moque du racisme tchèque
22.11.18  La militante rom Elena Gorolová, reconnue pour son combat contre les stérilisations forcées
02.10.18  Le président Zeman de nouveau critiqué pour ses déclarations anti-Roms
25.05.18  Les sorties culturelles du week-end : les églises et les châteaux privés ouvrent leurs portes
Archives

Articles les plus lus
149944    Histoire et origine des Roms
71809    L'enfance
53096   12.07.05 Drogues en Tchéquie : l'héroïne et la pervitine en déclin, au profit du cannabis et de l'ecstasy
53062   02.08.04 60 ans depuis l'holocauste rom à Auschwitz-Birkenau
52401    Le mode de vie traditionnel des Roms sur le territoire de l'ex-Tchécoslovaquie
43482    Histoire des Roms sur le territoire de la République tchèque
41107    La situation des Roms après 1989
38531    La famille
32591   05.03.03 Un skinhead condamné à 17 ans de prison pour le meurtre d'un Rom
30591   26.05.05 Le gypsy jazz au festival Khamoro
Copyright © Český rozhlas / Czech Radio, 1997-2019
Vinohradská 12, 120 99 Praha 2, Czech Republic
E-mail: info@romove.cz