Recherche
13.7.2020
NOUVELLES

HISTOIRE

TRADITIONS, CULTURE

RADIO PRAGUE





Česky English Deutsch Francais
Vlastimil Horvath, le jeune Rom qui a conquis les Tchèques
12-07-2005 - Alexis Rosenzweig

En attendant les reality-shows qui vont déferler d'ici peu sur les petits écrans tchèques, les téléspectateurs se sont régalés avec le show « Cesko hleda Superstar », un concept importé de l'étranger, diffusé pour la deuxième année consécutive sur TV Nova, qui consiste à mettre en compétition apprenti-chanteurs et chanteuses. Et le résultat de la grande finale cette saison fut un événement en République tchèque - un événement car c'est un jeune Rom, Vlastimil Horvath, qui l'a emporté.

Vlasta Horvath La précédente édition de « Cesko Hleda Superstar » avait été marquée par un mini-scandale autour d'une des candidates, Martina Balogova, d'origine rom elle-aussi. Après son élimination prématurée de la compétition, de nombreuses voix s'étaient en effet élevées pour dénoncer une discrimination en raison de ses origines de celle considérée alors comme la meilleure artiste.

Cette année, pas de polémique : le jury, les téléspectateurs, et la presse se sont tous accordés pour adouber le nouveau prince de la variété tchèque, Vlastimil Horvath. Et dans un pays souvent décrit comme fermé voire parfois xénophobe, cette victoire a été hautement symbolique. Iva Demeterova est la rédactrice en chef de radio Rota, une radio communautaire rom diffusée sur Internet :

« Je ne parle pas qu'à titre personnel. Après sa victoire, lorsque j'ai contacté mes amis et ma famille, tous ont pleuré au téléphone, et moi-même j'avais les larmes aux yeux. Parce que nous avons tous senti que ce n'était pas seulement Vlasta qui avait gagné, mais que nous avions tous gagné. Et je souhaite bonne chance a Vlasta pour la suite. »

Vlasta Horvath Vlasta, c'est le diminutif de Vlastimil, un prénom qui signifie en tchèque « celui qui aime la patrie ». Pour lui, qui porte un nom de famille typiquement rom, le soutien de sa communauté a été quelque chose d'important :

« Evidemment pour moi c'est bien et c'est d'autant plus important que je suis moi-même rom. Je suis très content d'avoir le soutien des miens, mais aussi celui des autres. »

Le soutien des autres, Vlasta Horvath l'a obtenu. En finale, près d'un million de téléspectateurs ont voté pour lui. Et au lendemain de sa victoire, les journaux tchèques se sont empressés de recueillir l'avis de Roms tchèques et d'en faire un exemple pour tous les jeunes de sa communauté. Pas facile pour lui de garder la tête froide, mais la nouvelle superstar a supris par son humilité et sa modestie :

« Bon, je suis avant tout un chanteur. Et j'ai participé à cette compétition parce que la musique me plaît et que j'ai envie d'en faire. Je l'ai déjà dit dans la presse, je ne me sens pas investi d'un rôle très important, je ne vais pas dire aux gens ce qu'ils doivent faire ou essayer de me hisser dans une quelconque hiérarchie. Ca, non, mais évidemment, ça me dérange pas de me présenter sur scène lors d'événements organisés par la communauté rom et surtout faire plaisir aux gens. Mais je n'aimerais pas donner l'impression d'être devenu quelqu'un de très important qui pourrait donner des leçons aux autres seulement parce que j'ai gagné une 'compétition stupide'. »

Vlasta Horvath Le fait que « Vlastik » Horvath soit disposé à participer à des concerts et événements communautaires est d'autant plus apprécié par les Roms que Martina Balogova a toujours refusé de telles invitations.

« Je suis tellement heureuse qu'il ait gagné, parce que Vlasta Horvath est un exemple pour moi et pour tous les jeunes. Pour nous c'est le mieux qui pouvait arriver, parce que pour nous les jeunes c'est un honneur qu'un Rom ait gagné! », dit Andrea, une jeune étudiante d'origine rom, fan de Vlasta de la première heure.

Pour beaucoup en tout cas, la victoire de Vlastimil Horvath constitue un tournant dans la société tchèque, dans laquelle la communauté rom a bien du mal à trouver sa place. Dana Dubjelova est la directrice de la rédaction pour les minorités de la radio publique tchèque :

« Moi, j'observe le vainqueur de Superstar, Vlasta Horvath, avec les yeux d'une Rom. Je dis que cette victoire est dans une certaine mesure une rupture, qui peut permettre à la majorité de se rendre compte que les Roms peuvent être aussi comme lui. »



Articles correspondants
DateTitreRubrique
13.06.2005La Superstar tchèque II s'appelle Vlastimil HorvathNouvelles
Article
Formater pour l'impression
Envoyer par e-mail

Choix dans les archives d'rubrique "Nouvelles"
12.06.20  Le projet du futur mémorial de Lety dévoilé
02.05.20  « L’histoire tchèque est le miroir de l’histoire européenne »
27.01.20  Shoah : le gouvernement relance le projet de mémorial à l’ancienne gare de déportation
13.09.19  A Lety, les tombes des victimes roms des nazis mises au jour
07.08.19  Les victimes de stérilisation forcée enfin indemnisées ?
08.04.19  Journée internationale des Roms : concerts et baptême d’un livre
07.04.19  La musique rom
03.04.19  Brexit : un nouveau manuel pour aider les Tchèques à rentrer au pays
21.03.19  Rom ou Tsigane : en tchèque, mieux vaut ne pas se tromper
17.03.19  R.I.P Věra Bílá
Archives

Articles les plus lus
150382    Histoire et origine des Roms
71909    L'enfance
53162   12.07.05 Drogues en Tchéquie : l'héroïne et la pervitine en déclin, au profit du cannabis et de l'ecstasy
53159   02.08.04 60 ans depuis l'holocauste rom à Auschwitz-Birkenau
52508    Le mode de vie traditionnel des Roms sur le territoire de l'ex-Tchécoslovaquie
43587    Histoire des Roms sur le territoire de la République tchèque
41204    La situation des Roms après 1989
38619    La famille
32642   05.03.03 Un skinhead condamné à 17 ans de prison pour le meurtre d'un Rom
30676   26.05.05 Le gypsy jazz au festival Khamoro
Copyright © Český rozhlas / Czech Radio, 1997-2020
Vinohradská 12, 120 99 Praha 2, Czech Republic
E-mail: info@romove.cz