Recherche
24.11.2020
NOUVELLES

HISTOIRE

TRADITIONS, CULTURE

RADIO PRAGUE





Česky English Deutsch Francais
L'enseignement de l'holocauste dans le système scolaire tchèque
27-01-2005 - Alexis Rosenzweig

C'est à Terezin, à 50km au nord de Prague, là où les nazis avaient créé un ghetto et un camp de concentration pendant la guerre, que sont organisés des séminaires pour aider les enseignants tchèques à améliorer leurs connaissances sur l'holocauste, et leur permettre de mieux transmettre ces informations à leurs élèves.

Terezin Organisé depuis quatre ans par le Mémorial de Terezin avec le concours du ministère de l'Education, le programme de séminaires a déjà attiré plus de 600 enseignants du premier et du deuxième cycle.

Miluse Hnatova participait au séminaire qui a eu lieu la semaine passée à Terezin. Elle enseigne l'histoire dans un lycée de Tachov.

« La question de l'holocauste a été inscrite au programme de l'école primaire et du lycée. Bien sûr, cela reste du ressort des régions, et je pense que cela dépend aussi beaucoup de chaque professeur et de sa relation avec ce thème. Je suis convaincue que ce type de séminaires nous aident beaucoup, et nous permettent d'obtenir de nombreuses informations, parce qu'avant 1989 nous avons reçu le minimum. »

Quelles sont les différences dans l'enseignement sur ce thème avant la révolution et aujourd'hui ?

« Avant la révolution, on parlait moins de l'holocauste que des victimes communistes. Le thème de l'holocauste était plutôt enseigné dans un cours global sur les exterminations pour raisons politiques et non sur les exterminations en raison de l'appartenance à une nation ou à une communaté religieuse. »

Terezin, 1943 Concrètement, combien de temps consacrez-vous à ce thème ?

« Au lycée, nous avons l'avantage d'avoir des modules facultatifs, en plus des heures de cours normales. Ces modules d'histoire, pendant un mois ou deux, nous les consacrons non seulement à l'holocauste mais aussi à l'histoire du judaïsme. Et nous terminons avec un séjour de deux jours ici, à Terezin, où les élèves suivent un programme préparé par le musée juif. Ce programme jouit d'un succès certain auprès des élèves, qui demandent dès le début de l'année scolaire s'ils vont pouvoir retourner à Terezin. »

Le musée de la culture rom de Brno soutient également ce programme de séminaires, au cours desquels sont soulevées des questions à propos de l'enseignement sur le génocide rom. Miluse Hnatova :

« C'est une question encore plus compliquée, parce que même les spécialistes ne parviennent pas à s'entendre sur le sujet. Nous venons justement d'en parler au cours de ce séminaire. Personnellement, je suis favorable à un enseignement séparé de l'holocauste des Juifs et du génocide des Roms, parce qu'il y a des caractéristiques spécifiques. »

Terezin, 1942 Stephanie McMahon-Kaye, du mémorial Yad Vashem, a fait le déplacement depuis Jerusalem pour participer au séminaire de Terezin et rencontrer les enseignants tchèques :

« A Yad Vashem, nous organisons des séminaires internationaux, auquels les professeurs tchèques participent régulièrement. Ils font toujours partie des participants les plus interessés et les plus motivés. Le concept de savoir qui est juif et ce qu'est un Juif est un concept très difficile à cerner. Je peux m'imaginer que dans un pays comme la République tchèque, où il n'y a pas eu beaucoup de contacts depuis longtemps avec une importante communauté juive et où les occasions d'apprendre manquaient, il y a toujours beaucoup de questions. J'attends toujours avec impatience de pouvoir rencontrer les pédagogues et partager mon point de vue avec eux. »



Articles correspondants
DateTitreRubrique
12.06.2020Le projet du futur mémorial de Lety dévoiléNouvelles
27.01.2020Shoah : le gouvernement relance le projet de mémorial à l’ancienne gare de déportationNouvelles
24.11.2017Mémoire Rom : la Tchéquie achète enfin la porcherie située surl’ancien camp de concentration de LetyNouvelles
08.11.2016Mémoire rom : la porcherie de Lety disparaîtra-t-elle enfin ?Nouvelles
18.05.2016La mémoire rom toujours en jeu à LetyNouvelles
26.07.2013Lety: la mémoire ou la porcherieNouvelles
09.07.2012La polémique autour de l’ancien camp rom de Lety continueNouvelles
06.02.2012Pologne Aller-Retour - film documentaire réalisé par Anna PitounNouvelles
22.02.2011« Vers une création de ghettos roms en République tchèque »Nouvelles
Tous les articles correspondants
Article
Formater pour l'impression
Envoyer par e-mail

Choix dans les archives d'rubrique "Nouvelles"
12.06.20  Le projet du futur mémorial de Lety dévoilé
02.05.20  « L’histoire tchèque est le miroir de l’histoire européenne »
27.01.20  Shoah : le gouvernement relance le projet de mémorial à l’ancienne gare de déportation
13.09.19  A Lety, les tombes des victimes roms des nazis mises au jour
07.08.19  Les victimes de stérilisation forcée enfin indemnisées ?
08.04.19  Journée internationale des Roms : concerts et baptême d’un livre
07.04.19  La musique rom
03.04.19  Brexit : un nouveau manuel pour aider les Tchèques à rentrer au pays
21.03.19  Rom ou Tsigane : en tchèque, mieux vaut ne pas se tromper
17.03.19  R.I.P Věra Bílá
Archives

Articles les plus lus
150382    Histoire et origine des Roms
71909    L'enfance
53162   12.07.05 Drogues en Tchéquie : l'héroïne et la pervitine en déclin, au profit du cannabis et de l'ecstasy
53159   02.08.04 60 ans depuis l'holocauste rom à Auschwitz-Birkenau
52508    Le mode de vie traditionnel des Roms sur le territoire de l'ex-Tchécoslovaquie
43587    Histoire des Roms sur le territoire de la République tchèque
41204    La situation des Roms après 1989
38619    La famille
32642   05.03.03 Un skinhead condamné à 17 ans de prison pour le meurtre d'un Rom
30676   26.05.05 Le gypsy jazz au festival Khamoro
Copyright © Český rozhlas / Czech Radio, 1997-2020
Vinohradská 12, 120 99 Praha 2, Czech Republic
E-mail: info@romove.cz