Recherche
27.9.2016
NOUVELLES

HISTOIRE

TRADITIONS, CULTURE

RADIO PRAGUE





Česky English Deutsch Francais

[ 07.09.2016 ] - Alžběta Ruschková

Le ministre des Finances et leader du mouvement ANO, Andrej Babiš, s’est rendu mardi matin à Lety u Písku (Bohême du Sud), sur le site de l’ancien camp d’internement des Roms, en compagnie des ministres de la Justice, Robert Pelikán, et de la Culture, Daniel Herman. Andrej Babiš a ainsi suivi la recommandation du Premier ministre, Bohuslav Sobotka, après avoir remis en cause l’holocauste rom la semaine dernière. Il avait déclaré que Lety n’était pas un camp de concentration, mais « un camp de travail », déclenchant de nombreuses réactions d'indignation.
Continuez la lecture



[ 06.09.2016 ] - Alžběta Ruschková

Le ministre des Finances et leader du mouvement ANO, Andrej Babiš, s’est rendu ce mardi matin à Lety u Písku (Bohême du Sud), sur le site de l’ancien camp d’internement des Roms, en compagnie des ministres de la Justice, Robert Pelikán, et de la Culture, Daniel Herman. Le milliardaire a décidé de visiter ce lieu à la recommandation du Premier ministre, Bohuslav Sobotka, après ce qu’il aurait mis en cause l’holocauste rom en déclarant, jeudi dernier, que ce n’était pas un camp de concentration, mais « un camp de travail », déclenchant de nombreuses réactions d'indignation. A Lety, Andrej Babiš a rendu hommage aux victimes et a de nouveau répété que ses paroles ont été « arrachées au contexte ».
Continuez la lecture



[ 06.09.2016 ] - Pierre Meignan

Le ministre des Finances et leader du mouvement ANO Andrej Babiš veut mettre fin à la polémique suite à ses propos mettant en cause l'holocauste des Roms. Ce dimanche, il a en effet annoncé qu'il effectuerait une visite la semaine prochaine à l'ancien camp d'internement destiné aux Roms de Lety en Bohême du Sud, site à propos duquel il a déclaré jeudi que ce n'était pas un camp de concentration, mais "un camp de travail", déclenchant de nombreuses réactions d'indignation. Dans un communiqué pour l'agence de presse ČTK, le milliardaire indique également qu'il veut rassembler des fonds pour la construction d'un mémorial.
Continuez la lecture



[ 08.08.2016 ] - Alžběta Ruschková

Les Roms tchèques qui ont survécu à l’holocauste recevront une indemnisation au montant de 2 500 euros. C’est au moins ce qu’a annoncé la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Michaela Langronová, en indiquant que cette mesure concerne quelque dix ou quinze personnes. L’initiative, qui a été soutenue par le chef de la diplomatie tchèque, Lubomír Zaorálek et qui résulte de longues négociations entre les ministères tchèque et allemand des Affaires étrangères, est vivement saluée par le Comité tchèque pour l’indemnisation de l’holocauste rom.
Continuez la lecture



[ 05.07.2016 ] - Denisa Tomanová

Selon un rapport de l’année 2015 sur l’état de la minorité rom et destiné au gouvernement, la moitié de la population rom vivant en République tchèque, vit dans l’exclusion sociale. D’après les données des coordinateurs pour les affaires rom, il s’agirait de plus de 113 000 personnes. Près de deux tiers de Roms vivant dans les régions d’Ústí nad Labem et de Moravie-Silésie sont socialement exclus.
Continuez la lecture


Archives des informations
Copyright © Český rozhlas / Czech Radio, 1997-2016
Vinohradská 12, 120 99 Praha 2, Czech Republic
E-mail: info@romove.cz